Alex Boisvert-Lacroix signe une première victoire en Coupe du monde

Alex Boisvert-Lacroix a profité de la Coupe du monde de Calgary pour signer sa première victoire en carrière avec un impressionnant temps de final de 34,31 au 500m. — Photothèque Le Soleil

 
 

(D'après Sportcom) 3 décembre 2017 (Sportcom) – Alex Boisvert-Lacroix vient à son tour de démontrer qu’il est un sérieux prétendant à l’équipe olympique canadienne des Jeux de Pyeongchang. Dimanche, à la Coupe du monde de patinage de vitesse longue piste de Calgary, le Sherbrookois est monté sur la plus haute marche du podium de l’épreuve de 500 mètres.

Celui qui signe la première victoire de sa carrière en Coupe du monde devient le deuxième Québécois à s’imposer sur cette distance cette saison après Laurent Dubreuil, vainqueur à Heerenveen le mois dernier. « Ma première médaille à vie en Coupe du monde avait été obtenue ici, à Calgary, alors on dirait que les choses vont bien ici lorsque je suis en forme! J’ai un passé en courte piste, alors j’ai d’excellents virages, ce qui fait en sorte que peu importe ma vitesse, je peux bien attaquer les virages et conserver ma vitesse », a analysé le vainqueur.

Le Québécois a toutefois dû attendre avant de voir sa victoire devenir officielle, non seulement parce qu’il était dans les premières paires à l’élancer, mais aussi parce que deux athlètes ont fait une reprise de course à la suite de chutes de compétiteurs contre qui ils patinaient.

« L’attente a été atroce et je n’ai jamais vécu un stress comme ça! Attendre le résultat de mes adversaires, je n’ai aucun contrôle sur leurs courses. Quand j’ai eu l’or, je suis allé voir mon entraîneur Gregor Jelonek pour célébrer et c’était vraiment un beau moment. Ensuite, on m’a annoncé que deux patineurs auraient droit à un reskate et j’ai dû attendre deux heures de plus pour être certain d’avoir l’or! »

Comme ce fut souvent le cas cette saison, les officiels ont une fois de plus séparé les athlètes aux millièmes de seconde et cela ne fut pas suffisant, car le Coréen Min Kyu Cha a lui aussi obtenu le même chrono que le Québécois pour également remporter l’or. Le Finlandais Mika Poutala (34,38 s) a hérité du bronze à cette épreuve où Laurent Dubreuil (34,55 s) a terminé en 12e place.

Départ canon

 

Boisvert-Lacroix a connu un départ canon et il n’a pas ralenti le rythme pour conserver sa vitesse dans le dernier virage où il était dans le couloir extérieur.

« Une fois que j’ai fait mes premiers pas, j’étais parti et je ne voyais plus rien à part ma propre ligne. En ce moment, je suis en train de gagner de la confiance très précieuse pour les sélections olympiques. Et c’est une confiance qui vaut cher… », a conclu celui qui avait d’ailleurs fini cinquième au 500 m de Stavanger, il y a deux semaines en Norvège, ratant le podium de seulement 1 centième de seconde.

Olivier Jean 8e de Départ en groupe

En finale du départ groupé, Olivier Jean a conclu en huitième place. L’athlète de Lachenaie a bataillé pour le premier sprint intermédiaire et il a failli chuter dans le dernier virage. L’ancien spécialiste sur courte piste a rapidement repris son équilibre et a tout de même pu arracher un point sur la ligne.

Avec six tours à faire, l’Italien Andrea Giovannini a pris la fuite et a poursuivi en solo jusqu’au bout pour s’envoler avec la victoire. Il a terminé devant le Néo-Zélandais Reyon Kay et le Chinois Wang Hongli.

Record du monde junior pour David La Rue!

 

David La Rue a profité de sa course du 1500 m (groupe B) pour réaliser un record du monde junior de 1 min 44,37 s (+0,23 seconde), bon pour la quatrième place. Il améliore de 0,08 seconde l’ancienne marque de l’Américain Brian Hansen réalisée en décembre 2009. Hansen a terminé premier du groupe B en un temps de 1 min 44,14 s.

« J’ai fait une super belle course! L’exécution et les jambes étaient là. Je suis super content et c’était un de mes objectifs de la saison », a reconnu le jeune athlète.

Le Norvégien Allan Dahl Johansson a par la suite établi une nouvelle marque mondiale junior avec un chrono de 1;43,13 min.

Antoine Gélinas-Beaulieu (1 min 45,12 s) a fini 12e.

Au 500 mètres masculin du groupe B, Alexandre St-Jean (34,88 s) a conclu au 14e rang, tandis que chez les femmes, Noémie Fiset (39,16 s) a fini au 19e rang.

Sans oublier qu’Alexandre St-Jean avait terminé 12e du 1000m samedi avec un excellent 1;07,84 min, sa meilleure marque personnelle et que Laurent Dubreuil et ses coéquipiers de l’équipe canadienne avaient enregistré un record du monde au Sprint par équipe en signant l’or, grâce à un chrono de 1;17,31 min.

Le circuit de la Coupe du monde se déplacera à Salt Lake City la fin de semaine prochaine.

Commanditaires

Passion/Patin/Vitesse
Gouvernement du Québec

Suivez-nous

Social

Il y a présentement aucun vidéo de disponible.

Nos prochaines activités