Alyson Charles, encore en bronze et deux fois plutôt qu’une!

Alison Desmarais, Claudia Gagnon, Courtney Sarault, Alyson Charles et Camille De Serres-Rainville. — Photo Dave Holland, CSI Calgary Photos

 

(Selon Sportcom), 4 novembre 2018 – Pour la deuxième fois en deux jours, la recrue Alyson Charles est montée sur la troisième marche du podium au 500 m à la Coupe du monde de patinage de vitesse courte de piste de Calgary. En plus de cette médaille individuelle, l’athlète de 20 ans en a ajouté une autre avec ses coéquipières du relais féminin dimanche, en fin d’après-midi.

La Montréalaise a connu un départ canon au 500 mètres pour ensuite passer au deuxième rang derrière la Néerlandaise Lara van Ruijven avec trois tours à faire. La Chinoise Fan Kexin a effectué un dépassement sur la Polonaise Natalia Maliszewska et Charles pour se glisser au deuxième échelon à un tour et demi de l’arrivée, sauf que Charles a pu conserver sa place sur le podium.

La vedette canadienne de la fin de semaine mentionne qu’elle aurait été incrédule si on lui avait dit qu’elle quitterait Calgary avec trois médailles de bronze en poche.

« Mon objectif ici était d’atteindre les quarts de finale et quand j’ai fait la demi-finale hier (samedi), c’était déjà incroyable! Et de finir avec la médaille de bronze, c’était au-delà de mes attentes. Aujourd’hui (dimanche), j’étais plus confiante en mon potentiel. Je pouvais courser avec les meilleures au monde et ç’a super bien été! » a soutenu celle qui avait fini première de sa demi-finale de dimanche.

« Avant de venir ici, je ne savais pas où je me situais par rapport aux autres et là, ce sera plus facile de me fixer des objectifs en conséquence. »

Claudia Gagnon (Saguenay), 19 ans, a été reléguée à la finale B et a fini deuxième de cette course, ce qui la classe au sixième rang du classement général.

Une marque nationale et le bronze au relais féminin

Au relais, Charles a fait équipe avec Gagnon, Camille de Serres-Rainville (Montréal) et Courtney Sarault (Nouveau-Brunswick) pour finir au troisième rang de l’épreuve remportée par la Russie, tout juste devant la Corée du Sud. Alison Desmarais (BC) a également été médaillée pour son rôle joué dans les rondes précédentes.

La jeune formation canadienne qui ne comptait aucune Olympienne des Jeux de Pyeongchang parmi ses rangs a clairement démontré qu’elle avait déjà sa place dans l’élite mondiale, d’autant plus qu’elle a réalisé un record canadien de 4 minutes 05,267 secondes en patinant avec aplomb et confiance.

« Le rythme a augmenté au fur et à mesure de la course et il n’y a pas eu de moments de répit. Nous étions dans le coup jusqu’à la fin », a commenté Charles, très fière du travail de ses coéquipières.

Claudia Gagnon a mentionné au Journal de Montréal que le groupe de patineuses formé des St-Gelais, Boutin, Maltais et Bradette a grandement influencé les jeunes patineuses qui représentent aujourd’hui le Canada.

« Alyson s’entraînait avec elles depuis quelques années, et moi aussi l’an dernier. Ces filles-là nous ont transmis les bonnes choses. Grâce à elles, on a appris à travailler fort et à être persévérantes. Les résultats de la fin de semaine le démontrent », constate l’athlète originaire de La Baie, deuxième en finale B du 500 m de dimanche.

Une journée de quatrièmes places pour Samuel Girard

Deux fois finaliste dimanche, Samuel Girard (Ferland-et-Boilleau) a terminé quatrième au 500 mètres, ainsi qu’au relais où il patinait en compagnie de Charle Cournoyer (Boucherville), Charles Hamelin (Sainte-Julie) et Pascal Dion (Montréal).

Le champion olympique au 1000 mètres a glissé en quatrième place avec un tour à faire en finale du 500 mètres lorsqu’il s’est fait dépasser par le Hongrois Shaolin Sandor Liu. Le Chinois Wu Dajing a été le plus rapide pour la deuxième fois ce week-end sur cette distance, alors que le Kazakh Abzal Azhgaliyev a fini deuxième.

Le relais canadien masculin avait de grands espoirs de victoire et le quatuor a imposé un rythme rapide dès le début en prenant les commandes de l’épreuve où cinq équipes étaient sur la glace. Girard a perdu l’équilibre dans un virage à 18 tours de la fin, ce qui a retardé son relais donné à un de ses coéquipiers. Les Canadiens ont pu rejoindre la tête de la course, mais les efforts consentis pour combler l’écart ont diminué leurs énergies pour y aller d’une accélération finale.

Les Hongrois, champions olympiques en titre, ont réalisé un record du monde (6 minutes 28,625 secondes) pour devancer la Corée du Sud et les Pays-Bas.

L’autre finaliste individuelle canadienne du jour, Courtney Sarault, du Nouveau-Brunswick, a fini quatrième au 1000 m, une autre finale individuelle féminine remportée par une Néerlandaise, Suzanne Schulting.

Le circuit de la Coupe du monde de patinage de vitesse courte piste se déplacera à Salt Lake City qui accueillera la deuxième étape de la saison à compter de vendredi prochain.

Autres résultats des Québécois

500 m H

20- Cédrik Blais (Châteauguay)

27- Pascal Dion

1000 m F

15- Camille de Serres-Rainville

1000 m H

18- Charle Cournoyer

19- Steven Dubois (Terrebonne)

28- Charles Hamelin

Relais mixte

6- Équipe canadienne (Camille de Serres-Rainville, Alison Desmarais (Colombie-Britannique), Cédrik Blais et Steven Dubois)

 

 

Commanditaires

Gouvernement du Québec
Apogee

Suivez-nous

Social

Il y a présentement aucun vidéo de disponible.

Nos prochaines activités