Gala Méritas Fédération de patinage de vitesse du Québec 2018 — Les gagnants sont...

Charles Hamelin se prend en photo avec les 16 gagnants du Gala Méritas FPVQ 2018!

St-Hyacinthe, 26 mai 2018 — Le Gala Méritas de la Fédération de patinage de vitesse du Québec (FPVQ) a eu lieu, samedi soir, à St-Hyacinthe et a permis de couronner 16 récipiendaires s’étant particulièrement démarqués au courant de la saison 2017-2018, notamment les athlètes excellence courte piste et longue piste Kim Boutin et Alex Boisvert-Lacroix présents pour recevoir leur statuette!

Les gagnants en photo en cliquant ICI.

Pour revoir la soirée et les discours : chaine Youtune PatinVitesseQc

Le Gala Méritas s’est tenu, comme le veut la tradition, durant la fin de semaine de l’Assemblée générale annuelle de la FPVQ. C’est donc devant plus de 130 membres que les gagnants sont montés sur la scène pour venir chercher leur prix. En plus des 14 trophées soulignant l’excellence lors de la saison 2017-2018, deux membres Monique Marcheterre et John Cassidy ont été intronisés au prestigieux Temple de la renommée de la FPVQ, respectivement comme bâtisseuse et comme athlète.

Description des accomplissements des gagnants

Officiel de l’année

Denis Lemay est un officiel qui fait sa marque comme officiel au sein du patinage de vitesse québécois depuis décembre 2011. Actif, apprécié et respecté de ses paires et des patineurs, cet officiel, qui est également le président du club de Sherbrooke, a participé à neuf compétitions cette saison, de Matane à Calgary.

Bénévole de l’année 

Au sein de notre sport depuis 1994, Mario Caron a été impliqué dans l’organisation de rien de moins de 125 compétitions, dont plus de 50 à titre de coordonnateur responsable de l’événement. Membre du Comité organisateur d’événements de patinage de Sherbrooke (CODEPS) depuis 2006, Mario Caron en est le président depuis 2013. Il est également membre du Conseil d’administration du Club de patinage de vitesse de Sherbrooke depuis plus de 10 ans.

Club de l’année

Croissance, implication, innovation, débrouillardise, notamment au niveau des relations avec la municipalité. Plusieurs initiatives du Club de patinage de vitesse de Mirabel et St-Jérôme pourraient être exportées. Le club est d’ailleurs impliqué dans le Comité École de patin de la FPVQ, pour sa nouvelle expertise et pour le succès qu’il connaît pour son École de patin, Les Pingouins. Le club est également doté d’un entraîneur-chef exemplaire, Frédérick Déry, qui était lui-même un candidat très sérieux au titre d’entraîneur de club de l’année.

Partenaire de l’année

Le partenaire de l’année, Mitchel-Lincoln packaging ltd. et M. Normand Bonin, sont impliqués d’une façon touchante avec le club de patinage de vitesse de Drummondville. Après le décès de l’un de ses employés, M. Yvan Patry, qui était un officiel et un bénévole impliqué de longue date au sein du club, Mitchel-Lincoln et M. Bonin ont pris la relève et se sont impliqués dans chaque événement du club, donnant temps et soutien financier, pour assurer la pérennité et le succès du club.

Événement de l’année

Les Championnats du monde ISU Montréal 2018 tenus à l’aréna Maurice-Richard du 16 au 18 mars ont comblé toutes les attentes : premier évènement à guichet fermé avant le début de la compétition de l’histoire de la Fédération, retour en direct à la télévision francophone pour l’ensemble du weekend, une première en plus d’une décennie grâce à TVA Sports, nouvelle ambiance de calibre international lors de l’événement, programme scolaire avec plus de 2300 jeunes le vendredi, succès médiatique, succès sur la glace, notamment avec le couronnement de Charles Hamelin, premier Canadien en vingt ans à remporter le titre au classement cumulatif. Félicitations au président Claude Fauteux et à toute son équipe.

Entraîneur de club

Éric Bernier est entraîneur-chef présent dans tous les niveaux du club de patinage de vitesse de Rivière-du-Loup, de l’initiation, au Sport-Études et jusqu’au Centre régional de développement (CQD). Impliqué depuis 2004 comme entraîneur, il est présent pour ses patineurs pour un minimum de 15h/semaine, et ce, sans compter les compétitions. Il a d’ailleurs été présent à neuf compétitions cette saison. Il prend également le temps de former la relève des entraîneurs pour assurer une pérennité à son club.

Entraîneur de haut niveau

Cette saison, Muncef Ouardi et ses athlètes du Centre d’entraînement de patinage de vitesse de la région de Québec (CEPVRQ) ont connu un grand succès. Notons que le groupe de Québec compte désormais une Championne du monde junior à l’épreuve du Départ en groupe avec Béatrice Lamarche (Athlète relève féminine LP 2018) qui a conclu ses années juniors de brillante façon! Le CEPVRQ a également encadré Alexis Marceau (Athlète relève masculin CP 2018). Soulignons que ces deux patineurs étaient également de sérieux candidats au titre d’Athlète-étudiant de l’année à la Fédération de patinage de vitesse du Québec, un indice de l’influence positive de coach Ouardi.

Le groupe de Québec dégage une belle énergie positive grandement influencée par Muncef. Ses patineurs et ses collègues entraîneurs le respectent et l’apprécient beaucoup. Muncef a été entraîneur notamment lors des championnats canadiens/Coupe Canada 2 à Calgary ainsi que lors des Championnats du monde juniors, à Salt Lake City.

Athlète relève féminine courte piste

Alyson Charles a fait partie de l’équipe féminine qui a mis la main sur la médaille d’or au relais lors des Championnats du monde juniors à Varsovie, en Pologne. À noter qu’il s’agissait d’une première médaille d’or au relais pour le Canada à ce Championnat, et ce, autant chez les femmes que chez les hommes. Alyson s’est également démarqué chez les séniors, notamment avec une performance remarquable lors des Sélections olympiques. Alyson Charles a remporté le prix d’Athlète relève féminine courte piste pour une troisième et dernière fois, puisqu'elle passe chez les séniors la saison prochaine.

Athlète relève féminine longue piste

Béatrice Lamarche continue sur sa lancée et continue de répondre aux attentes. À son ultime saison dans les rangs juniors, elle a conclu avec le titre de championne du monde junior à l'épreuve du départ en groupe, en plus de terminer 4e au cumulatif de la compétition tenue à Salt Lake City. Elle remporte le prix d’Athlète relève féminine longue piste pour une troisième et dernière fois, puisqu'elle passe chez les séniors la saison prochaine.

Athlète relève masculin courte piste

Alexis Marceau a été en 2017-2018 le meilleur junior au pays au classement final sénior de la saison. Il a fait partie, pour une première fois, de l’équipe canadienne pour les Championnats du monde juniors à Varsovie, en Pologne.

Athlète relève masculin longue piste

David La Rue a prouvé une fois pour tout qu'il a sa place sur un anneau de 400m en devenant champion du monde junior à l'épreuve du départ en groupe, en plus d'être vice champion du monde junior au 1500m! David a également démontré qu'il se démarquera chez les séniors en participant à ses premières coupes du monde et en passant à quelques dixièmes de seconde de se qualifier pour les Olympiques. Une saison à couper le souffle. David a remporté le prix d’athlète relève masculin longue piste pour une deuxième et dernière fois, puisqu'il passe chez les séniors la saison prochaine.

Athlète excellence courte piste

Porte-drapeau canadienne à la cérémonie de clôture des Jeux olympiques, médaillée dans chaque distance individuelle lors des JO avec deux bronze et un argent, Kim Boutin a également connu une saison de Coupe du monde exceptionnelle avec sept médailles sur une possibilité de neuf en plus de mériter une médaille au mondial de Montréal. Vraiment une année fantastique! Kim succède à Marianne St-Gelais qui avait remporté le titre d’Athlète excellence courte piste la saison dernière.

Athlète excellence longue piste

Avec ses trois médailles en Coupe du monde, dont deux d'or, et avec sa première participation aux Olympiques, Alex Boisvert-Lacroix a remporté le titre Athlète par excellence en longue piste. C’est la deuxième fois qu'Alex met la main sur ce trophée, après celui de la saison 2015-2016.

Temple de la renommée Bâtisseuse

Mme Monique Marcheterre a une feuille de route bien garnie au sein de la Fédération de patinage de vitesse du Québec pour celle qui est toujours une grande passionnée de patinage de vitesse. Les faits saillants de sa carrière au sein du patinage de vitesse québécois :

- Impliquée et originaire du Club  de patinage de vitesse de Matane

- Comité de compétition de la FPVQ 1988-1989

- Méritas Bénévole de l’année FPVQ 1989-1990

- Méritas de l’administratrice de l’année FPVQ 1990-1991

- Conseil d’administration FPVQ - VP entraîneurs : 1991 à 1995

- Présidente FPVQ : 1995 à 1998

- Directrice comité évènements de glace FPVQ : 1998 à 2000

Temple de la renommée Athlète

Premier patineur olympique québécois de l’ère moderne, ayant participé aux Jeux olympiques de 1972 à Sapporo (Japon), John Cassidy est un pionnier important du patinage de vitesse au Québec. Ce patineur natif de l’île Bizard à Montréal et impliqué avec le Club de Lachine a pavé la voie à tous les patineurs de vitesse olympiques du Québec depuis.

M. Cassidy a terminé 30e au 500m aux JO de 1972, à l’âge de 19 ans. Il était également l’un des athlètes présents aux tout premiers Jeux du Canada, à Québec, en 1967.

Gala Méritas FPVQ

Où : Hôtel Sheraton St-Hyacinthe

Quand : 26 mai 2018, dès 19h

-30-

Pour des citations, photos ou plus de détails, veuillez contacter François-Olivier Roberge, 418 576-5800 ou foroberge@fpvq.org

 

Commanditaires

Gouvernement du Québec
Apogee

Suivez-nous

Social

Il y a présentement aucun vidéo de disponible.

Nos prochaines activités