Kim Boutin et Samuel Girard à une lame de PyeongChang 2018

Samuel Girard et Kim Boutin connaissent un début de sélections canon alors qu'ils ont chacun remporté 4 des 5 premières épreuves. — Photos Claude Rochon

Montréal, le 16 août 2017 – Samuel Girard et Kim Boutin ont tous deux consolidé leurs chances d'être le premier patineur et la première patineuse choisis par Patinage de vitesse Canada au sein de l'équipe sur courte piste provisoire en vue des Jeux olympiques de 2018, mercredi soir à l'aréna Maurice-Richard, alors qu'ils ont remporté le deuxième 500m de la compétition disputée à l'occasion de la troisième journée des Sélections de l’équipe courte piste 2018.

 

Horaire et détails

 

Photos en haute résolution de samedi et dimanche (Photographe Claude Rochon)

 

Revoir les courses et regarder en direct sur le Facebook de Patinage de vitesse Canada
 

 

Samuel Girard, de Ferland-et-Boilleau, a mené la finale A du 500m masculin de bout en bout pour devancer le vétéran Charles Hamelin, de Sainte-Julie, par un patin, pour ainsi signer une quatrième victoire en cinq courses jusqu'ici à ces Sélections, et une deuxième en deux épreuves de 500m.

 

Cette deuxième victoire sur cette distance fait en sorte que Girard a franchi une étape importante, puisque la première position au classement – qui permettra à ce patineur d'être le premier choisi en vue des prochains Jeux olympiques – sera attribuée à celui étant le plus haut classé selon les deux meilleures courses sur trois au 500m et les deux meilleures sur trois au 1000m. Puisque Girard a remporté le premier 1000m des Sélections disputé dimanche dernier, une autre victoire sur cette distance, samedi ou dimanche prochain, lui vaudrait donc son billet pour la Corée du Sud.

 

« L'objectif, une fois rendu au programme de mercredi, c'était d'aller chercher la victoire sur 500m pour m'assurer la première place sur cette distance, a indiqué Samuel Girard, qui cherche à se qualifier pour les Jeux olympiques pour la première fois de sa carrière. Ça enlève beaucoup de pression pour la suite. La compétition n'est pas terminée, je n'ai pas encore mon billet en mains même si on peut dire qu'on est sur le point de l'imprimer, mais il reste encore des courses importantes et c'est seulement une fois que la fin de semaine sera terminée que je vais pouvoir dire que j'ai mon billet. D'ici là, pas question d'un laisser-aller malgré les bons résultats que j'ai obtenus jusqu'ici. »

 

Charles Hamelin, qui a fini deuxième tout comme lors du 500m de samedi dernier, et Charle Cournoyer, de Boucherville, qui a fini troisième mercredi comme il l'a fait sur cette distance samedi, talonnent toutefois Girard de près : Hamelin est deuxième au classement lié à la position un, tandis que Cournoyer est troisième.

 

Quant aux deux autres places au classement général chez les hommes, Charles Hamelin devance Charle Cournoyer, Steven Dubois, de Lachenaie, QC, et François Hamelin, de Sainte-Julie, QC.

 

Kim Boutin continue sa domination

 

Chez les femmes, Kim Boutin, de Sherbrooke, a elle aussi mené la finale A du 500m féminin de bout en bout pour devancer Kasandra Bradette, de Saint-Félicien, de justesse. Boutin a également signé une quatrième victoire en cinq courses jusqu'ici à ces Sélections, et une deuxième en deux épreuves de 500m. Elle a ainsi solidifié son emprise sur le premier rang au classement général avec deux journées et quatre courses à faire.

 

« La victoire de ce soir est émotive pour moi parce que durant l'été, j'ai beaucoup travaillé sur mon 500m, sur ma technique dans cette épreuve de vitesse, et ma crainte en épreuves de vitesse, a indiqué Kim Boutin, qui est elle aussi en quête d'une première qualification à vie aux Jeux olympiques. Je ne croyais quasiment plus être capable d'obtenir des résultats du genre au 500m, une distance qui est tout un défi quand on le dispute aux Jeux olympiques. »

 

« C'est sûr que gagner une distance, le 500m dans ce cas-ci, ça pèse dans la balance en vue d'une place aux Jeux, mais pour l'instant je suis juste contente de ce que j'ai accompli, et du fait que ça va me donner des ailes pour le reste de la compétition. Je vais disputer les prochaines courses en mettant l'accent sur le plaisir, et en me concentrant sur la bonne exécution de ma technique. »

 

Bradette a quant à elle racheté sa journée difficile de dimanche, alors que sa deuxième place de mercredi est venue s'ajouter à ses deux troisièmes places lors des deux courses de samedi, un 1500m et un 500m. Elle a ainsi grimpé au quatrième rang du classement général, derrière Valérie Maltais, de Saguenay (arrondissement La Baie), troisième malgré le fait qu'elle était éliminée en demi-finale du 500m de mercredi en raison d'une pénalité.

 

Jamie Macdonald, de Fort St. James, C.-B., a de son côté terminé troisième du 500m de mercredi, pour ainsi signer un cinquième top-3 en cinq courses jusqu'ici aux Sélections, et ainsi se placer en bonne position pour être choisie parmi les trois premières patineuses de l'équipe olympique provisoire puisqu'elle occupe le deuxième rang au classement général.

 

Rendez-vous samedi et dimanche

 

La compétition se poursuivra le samedi 19 août, alors que le deuxième 1000m ainsi que le troisième et dernier 1500m des Sélections seront disputés à partir de 13h50. Le lendemain, à l'occasion de la cinquième et dernière journée de la compétition, les troisièmes et dernières épreuves de 500m et 1000m auront lieu à partir de 10 h 50. L’horaire détaillé est disponible au www.patinagedevitesse.ca. Les billets sont disponibles par le biais d’un lien disponible au http://www.speedskating.ca/fr/ ou à la porte au coût de 10 $ pour la journée du samedi et de 15 $ pour le dimanche 20 août. L’entrée est gratuite pour les enfants de 12 ans et moins.

 

À l’issue des Sélections, les trois premières femmes au classement, qui tiendra compte des points des deux meilleures courses des deux meilleures distances pour un total de quatre courses sur neuf, seront nommées au sein de l’équipe en vue des Jeux de PyeongChang.

 

Chez les hommes, la première position sera attribuée au patineur le plus haut classé selon les deux meilleures courses sur trois au 500m et les deux meilleures sur trois au 1000m. Les deux positions suivantes seront attribuées aux meilleurs patineurs selon le même classement de sélection que chez les femmes.

 

Les patineurs auront également en tête de bien se placer au classement dans le but disputer les épreuves de distances individuelles.

 

La politique et les procédures de sélection olympique complètes ainsi qu’un résumé d’une page sont disponibles dans la section spéciale se trouvant sur le site Internet de Patinage de vitesse Canada au http://www.speedskating.ca/.

 

Classements après trois jours (cinq courses)

 

Femmes

(selon le classement de sélection : incluant le total des points mérités lors des deux meilleures courses sur trois, dans les deux meilleures distances sur trois)

1. Kim Boutin                           38 000 points

2. Jamie Macdonald                 28 800 points

3. Valérie Maltais                      23 120 points

4. Kasandra Bradette                22 069 points

5. Camille De Serres-Rainville    16 725 points

 

Hommes

(position un : patineur le plus haut classé selon les deux meilleures courses sur trois au 500m et les deux meilleures sur trois au 1000m)

*1. Samuel Girard         30 000 points

2. Charles Hamelin       22 400 points

3. Charle Cournoyer      20 800 points

 

* meneur

 

(autres positions : selon le classement de sélection,  incluant le total des points mérités lors des deux meilleures courses sur trois, dans les deux meilleures distances sur trois)

2. Charles Hamelin        34 000 points

3. Charle Cournoyer      20 800 points

4. Steven Dubois          17 027 points

5. François Hamelin      16 589 points

6. Guillaume Bastille     14 000 points

 

L’horaire ainsi que les détails complets sont disponibles auwww.speedskating.ca/fr/.

 

 

Commanditaires

Gouvernement du Québec
Passion/Patin/Vitesse

Suivez-nous

Social

Il y a présentement aucun vidéo de disponible.

Nos prochaines activités