Une première «magique»
pour Laurent Dubreuil

Laurent Dubreuil a décroché sa première médaille d'or individuelle au 500m (2) de la Coupe du monde d'Heerenveen aux Pays-Bas. — Photo AFP

(Selon le Journal de Québec) 11 novembre 2017 — Laurent Dubreuil a choisi la scène la plus prisée du patinage de vitesse pour signer sa première victoire individuelle en Coupe du monde aujourd'hui à Heerenveen aux Pays-Bas.

 

Résultats de la Coupe du monde d'Heenrenveen

 

Revoir Laurent Dubreuil sur le podium

 

Dubreuil a réalisé plus que son objectif à cette première Coupe du monde de la saison. Résigné au groupe B vendredi, en raison d'une seule place dont disposait le Canada dans le groupe A, son troisième rang lui avait alors valu sa promotion espérée dans le spectacle principal d'aujourd'hui.

 

«Gagner ma première médaille d'or à Heerenveen, la glace où je préfère patiner, je n'aurais pas pu écrire un meilleur scénario. C'est encore plus magique surtout que j'ai commencé dans le groupe B (vendredi). Que je puisse gagner dès le lendemain, ça dépasse mes attentes les plus folles», a commenté le patineur de 25 ans, qui n'a pas été trahi par ses bonnes sensations.

 

«Pour être honnête, je le sentais depuis trois mois. Je me suis senti en forme tout l'été. Je me suis senti puissant tout l'été», a-t-il résumé.

 

Suspense de 16 minutes

 

S'élançant dans la deuxième des 10 paires du jour, l'athlète originaire de Lévis a vu son chrono de 34,80 s résister jusqu'à la fin de l'épreuve. Au final, il a devancé les Néerlandais et favoris de la foule, Jan Smeekens (34,84 s) et Ronald Mulder (34,85 s).

 

«C'était spécial comme moment d'être dans la deuxième paire et d'avoir à subir huit autres paires très bonnes qui essaient de battre ton temps, Ça a été 16 minutes de stress intense et je suis vidé émotivement», a exprimé Dubreuil, qui remporte ainsi sa huitième médaille individuelle en Coupe du monde, sa première depuis Salt Lake City en novembre 2015.

 

Premier critère réussi

 

Cette victoire permet au Québécois de réaliser le premier critère pour l'assurer d'une participation aux Jeux olympiques de Pyeongchang. Le processus de sélection de Patinage de vitesse Canada récompensera chaque patineur remportant au moins un podium et terminant parmi les cinq premiers au classement général d'une distance après les quatre Coupes du monde d'automne.

 

Grâce à sa médaille d'or, d'Dubreuil s'est hissé au troisième rang du cumulatif après deux épreuves avec 115 points, derrière les 136 points du Norvégien Havard Lorentzen, gagnant de la première course de la veille, et les 130 points du Néerlandais Kai Verbij.

 

Les trois prochains rendez-vous de la Coupe du monde sont prévus à Stavanger en Norvège, la semaine prochaine, suivi de ceux de Calgary, du 1er au 3 décembre, et de Salt Lake City, du 8 au 10.

 

Aussi promus au groupe A

 

La journée a été marquée par un autre genre de victoire pour les deux autres Québécois spécialistes du 500 m. En terminant respectivement deuxième et troisième du groupe B quelques heures plus tôt, Alex Boisvert-Lacroix et Alex St-Jean accèderont au même groupe A que Dubreuil, vendredi prochain, en Norvège.

 

12 précieux points pour Olivier Jean

 

Olivier Jean a terminé 16e du Départ en groupe et a recueilli 12 précieux points au classement de la Coupe du monde. Avec une 16e place ou mieux au cumulatif des trois départs en groupe de l’automne, Jean sera qualifié dans distance pour les Olympiques.

 

Pour sa part, Christopher Fiola n’a pas franchi la ronde des qualifications.

 

1500m

 

Antoine Gélinas-Beaulieu a poursuivi sur sa lancée en terminant 7e du groupe B et 1500m avec un excellent chrono de 1:47,34 min, devant ses coéquipiers Denny Morrison (10e en 1:47,64 min) et le Québécois David LaRue (12e en 1:48,06 min).

 

 

 

 

Commanditaires

Gouvernement du Québec

Suivez-nous

Social

Il y a présentement aucun vidéo de disponible.

Nos prochaines activités