Le double médaillé olympique Charle Cournoyer prend sa retraite de la compétition

 
(Selon le communiqué de Patinage de vitesse Canada), 8 juillet 2019 – Le double médaillé olympique Charle Cournoyer de Boucherville, membre régulier de l’équipe canadienne de patinage de vitesse sur courte piste depuis près d’une décennie, accroche ses patins et prend sa retraite de la compétition. Merci Charle pour toutes ces années de dévouement!

Cournoyer, qui a 28 ans, était un membre de l’équipe nationale sénior depuis 2011 et il a remporté un impressionnant total de 32 médailles au fil de sa carrière. Il fait aussi partie d’un club sélect en tant qu’un des neuf patineurs canadiens en courte piste à avoir remporté plus d’une médaille olympique chez les hommes.

Il était le plus jeune membre de l’équipe de courte piste à Sotchi en 2014, là où il a fait ses débuts olympiques, quand il a surpris en remportant la médaille de bronze du 500m. Il a raflé une deuxième médaille de bronze olympique, quatre ans plus tard à PyeongChang 2018, cette fois à titre de membre du relais masculin au 5000m aux côtés de Charles Hamelin, Pascal Dion et du récent retraité Samuel Girard.

« Au nom de la communauté du patinage de vitesse canadien, j’aimerais féliciter Charle pour sa merveilleuse carrière et le remercier d’avoir représenté son pays avec fierté à l’échelle internationale au cours de neuf dernières années, a déclaré Susan Auch, chef de la direction de Patinage de vitesse Canada. Nous lui souhaitons bon succès dans ses futures entreprises en dehors de la patinoire. »

Les débuts de Cournoyer à l’échelle internationale ont été marquants, alors qu’il a mérité le bronze au 1500m à sa toute première Coupe du monde, disputée à Nagoya au Japon en 2011. Il a éventuellement obtenu 27 médailles sur le circuit international, dont 9 d’or, 10 d’argent et 8 de bronze. Onze de ces médailles ont été remportées dans des épreuves individuelles – dont neuf au 1000m – et les 16 autres dans les relais.

Il a par ailleurs foulé le podium aux Championnats du monde à trois reprises à titre de membre de l’équipe du relais masculin, remportant l’or en 2013 ainsi que l’argent en 2016 et en 2018.

Cournoyer a raté une bonne partie de la saison 2014-2015 en raison de blessures subies après ses débuts olympiques à Sotchi, lui qui a eu besoin d’être opéré aux deux épaules et de se remettre d’une fracture à un os du pied droit. Il a surmonté ces obstacles et terminé au cinquième rang du classement général de la Coupe du monde la saison suivante.

Depuis la saison 2015-2016, il est le troisième patineur canadien le plus décoré chez les hommes sur le circuit de la Coupe du monde, alors que seuls Hamelin (15) et Girard (13) ont raflé davantage de médailles individuelles que lui (9).

Cournoyer a atteint le podium trois fois à sa dernière saison de la Coupe du monde, l’hiver dernier, remportant alors la médaille d’argent au 1000m à Dresden, en plus d’aider le Canada à s’emparer de l’or au relais à Dresden et de l’argent au relais à Almaty. Il a par ailleurs aidé à établir un nouveau record canadien du relais masculin à l’occasion de la Coupe du monde disputée à Calgary, quand il a enregistré un temps de 6:29,414 avec ses coéquipiers des Jeux de PyeongChang 2018.

-30-

Partenaires

Gouvernement du Québec
Apogee
Sport'Aide

Suivez-nous

Social

Il y a présentement aucun vidéo de disponible.

Nos prochaines activités