Plan de relance du patinage de vitesse québécois (mise à jour)

 

Lévis, 24 septembre - Alors que les mesures sanitaires reprennent de l’ampleur, le patinage de vitesse, comme tous les autres sports, doit prendre un pas de recul dans la relance de ses activités. Malgré les nouvelles directives imposées par la Santé publique, notre sport s’adapte et continue de permettre de s’amuser sur la glace et de progresser.

Considérant le système d’alertes régionales mis en place par le Gouvernement québécois et les consignes qui en découlent, une mise à jour du Plan de relance du patinage de vitesse québécois annonçant un retour à la Phase 3 Groupe en entraînement devient inévitable.

Ce tableau résume les nouvelles directives partagées par la Santé publique aux fédérations sportives québécoises par la sous-ministre adjointe au loisir et au sport, Mme Dominique Breton.

Devant ces nouvelles circonstances, les différents sports québécois continuent de se questionner et mobiliser pour voir si des compétitions et des matchs pourront tout de même être tenus dans les prochains mois. Cependant, si rien ne change, les compétitions du Bloc 2 du calendrier de la saison 2020-2021 de la FPVQ devront être annulées. La Fédération s’est donnée jusqu’au 7 octobre pour annoncer sa décision.

Le nombre réduit de personnes autorisées dans les arénas et les déplacements interrégionaux non recommandés pour les régions à palier orange ne laissent guère d’autre option.

Limite de personnes par plateau sportif

Le Plan de relance du patinage de vitesse québécois a été adapté pour suivre les consignes de la Santé publique. Dans les régions où le niveau d’alerte est à vert ou jaune, 50 participants sont autorisés (patineurs et entraîneurs) et 50 accompagnateurs dans les estrades. Ces nombres chutent à 25 dans une région au niveau d’alerte orange.

Ces limites de 50 ou de 25 n’influencent pas la pratique régulière du patinage de vitesse dans les clubs, alors que le Plan de relance fixe désormais à 25 le nombre de personnes autorisées sur la patinoire. Considérons-nous chanceux ici, les patineuses et les patineurs de vitesse peuvent continuer de s’entraîner et de progresser dans leur groupe!

Par contre, ces limites de 50 (régions vertes et jaunes) et de 25 (régions orange) obligeront des ajustements importants pour certaines écoles de patin, notamment pour les grandes écoles des Pingouins situées dans une « région orange ».

Les défis Je patine vite!

Alors que la tenue de compétitions est incertaine pour les prochains mois, la FPVQ lance les défis Je patine vite! Ces défis se dérouleront dans les clubs et les centres d’entraînement. Le patinage de vitesse a la chance de permettre ce genre de défis qui pousseront les patineuses et les patineurs à se dépasser. Ils permettront également aux patineuses et aux patineurs de réaliser certains standards (dont les standards de l’interrégionale pour les 11 ans et plus).

Tous les détails seront publiés ce vendredi.

Partenaires

Les Pingouins
Sport'Aide
Apogee
Les Pingouins
Sport'Aide
Apogee
Les Pingouins
Sport'Aide
Apogee

Suivez-nous

Social

Il y a présentement aucun vidéo de disponible.

Nos prochaines activités